Éjaculation précoce : les causes et les solutions

L’éjaculation précoce est un trouble sexuel très perturbant qui s’avère être, malheureusement, très fréquent. De nombreux hommes sont touchés par ce phénomène, encore difficile à se l’avouer en 2019. Les études spécialisées sur le sujet affirment qu’il y a près d’un tiers de la population qui est touchée par l’éjaculation précoce.

Il n’y a pas de période plus fréquente qu’une autre. L’éjaculation précoce peut intervenir à n’importe quel moment de la vie sexuelle d’une personne. C’est aussi un problème (nous ne parlerons pas de maladie, mais plutôt d’un problème ou d’un dysfonctionnement) qui peut toucher tous les hommes.

Les causes de l’éjaculation prématurée sont diverses et variées. C’est même un véritable calvaire, parce que les solutions sont toutes aussi nombreuses. Les hommes se plaignent souvent de ne pas trouver LA bonne solution à cause de cette multiplicité des facteurs qui peuvent toucher les hommes.

Ce n’est pas une fatalité, mais il est vrai que les conséquences peuvent aller loin, jusqu’à la rupture dans certains couples, car les rapports sexuels ne sont pas (ou plus) comme avant ou passionnés. Les femmes peuvent comprendre ce phénomène, mais… l’homme est réputé pour avoir sa fierté et ne s’avouera pas (ou très difficilement être un éjaculateur précoce). C’est pour cette raison que nous avons rédigé cet article. Il ne faut pas hésiter à parler et à se renseigner sur les solutions pour limiter les risques d’avoir une éjaculation prématurée.

Comprendre ce qu’est une éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est avant tout une éjaculation. Il s’agit de la phase finale d’un rapport sexuel pour l’homme. Le rapport sexuel commence toujours par l’excitation. Pour être excité, il faut souvent y associer des images (réelles ou virtuelles) pour que le cerveau ait ce fameux déclenchement. Pour montrer qu’il est excité, le cerveau va commander une réaction physique à son corps, c’est-à-dire au niveau du pénis où une érection voit le jour. Celle-ci peut être très marquée, ou pas du tout. Par la suite, il va y avoir une éjaculation. Cette dernière peut accompagner un orgasme, mais ce n’est pas toujours le cas.

Scientifiquement, l’éjaculation peut être présente sous deux phases distinctes. On va avoir la phase d’émission et la phase d’expulsion. La première est lorsque l’homme ressent une tension très forte (où il peut perdre le contrôle de son corps !) au niveau du bas-ventre, puis la seconde, est lorsque le sperme sort du pénis.

Pour savoir si vous êtes une personne qui souffre d’une éjaculation précoce, il faut replacer les choses dans leur contexte. Est-ce qu’une personne qui éjacule après une érection de 30 secondes est aussi précoce qu’une personne qui éjacule au bout de 5 minutes ?

Selon les médecins et autres spécialistes du sexe, l’éjaculation interviendra quand le moment entre l’érection et éjaculation est sous la minute.

L’éjaculateur précoce va avoir trois symptômes flagrants que l’on retrouve souvent :

  • La sensation d’être trop rapide au niveau de l’éjaculation (même si c’est au bout de 2 minutes).
  • Le contrôle de l’éjaculation est impossible.
  • Le mal-être ou l’inconfort que cela génère au sein du couple et de la relation sexuelle.

Petite précision qui a son importance : l’éjaculation précoce est disponible sous deux formes distinctes. On va retrouver l’éjaculation précoce qui a toujours été présente. Dans ce cas, on évoque l’éjaculation primaire. Puis, il va y avoir l’éjaculation qui est apparue au fil du temps, avec certaines femmes ou certains hommes… On parlera d’éjaculation secondaire. Dans un cas comme dans l’autre, il existe des solutions pour améliorer les performances au lit. Et vous êtes à la bonne adresse !

Les causes de l’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce peut faire son apparition depuis toujours, ou suite à plusieurs rapports sexuels avec des compagnes différentes. Nous allons vous lister les causes principales qui provoquent une éjaculation précoce :

  • L’hypersensibilité du gland : c’est un problème physique assez perturbant puisqu’avec des « va et viens » trop rapides, la sensibilité du gland fait que l’homme va venir plus rapidement et la femme (ou l’homme) resteront sur leur faim. C’est un problème très fréquent.
  • Un problème de communication nerveuse : c’est le cas quand la moelle épinière est endommagée ou rompue. Dans ce cas, il va falloir être à l’écoute de son corps pour comprendre si c’est bien cela.
  • Un souci de prostate : la prostate va se contracter au moment de l’éjaculation. C’est ainsi qu’il va y avoir un problème érectile.
  • Un problème de thyroïde : cette glande est responsable de plusieurs éléments, dont la fabrication d’hormones.
  • Une maladie : c’est notamment le cas quand le système nerveux est touché, comme avec la sclérose en plaques… Il s’agit d’un trouble du système nerveux. C’est particulièrement embêtant.

Les solutions pour lutter contre l’éjaculation précoce

Il existe de nombreux remèdes pour remédier à l’éjaculation précoce. Nous allons vous parler en tout premier de la sexothérapie.

La gestion de l’éjaculation est avant tout mentale. Il ne s’agit pas d’un problème physique dans 85% des cas. Quand l’homme est capable de prendre le dessus sur ses émotions, il pourra aller loin dans ses performances sexuelles.

La pensée gouverne la majeure partie du corps et des relations sexuelles. C’est un phénomène d’ordre émotionnel avant tout.

Cette thérapie va se réaliser sur plusieurs séances. Elles peuvent se pratiquer seul ou en couple. Il est préférable de faire les deux pour que la femme puisse soutenir son compagnon dans cette période compliquée et difficile à avouer.

La sexothérapie est avant tout une pratique orientée sur la pensée. Les résultats sont là et fonctionneront sur le long terme, on vous le garantit !

Le second remède que l’on peut utiliser pour lutter contre l’éjaculation précoce, c’est le sport. On dit que le sport peut aider à plein de choses… C’est aussi le cas, pour l’éjaculation précoce ! Comment ? Tout simplement, parce que le corps va sécréter de nouvelles hormones qui sont toutes puissantes et nécessaires pour que la personne se sente bien dans sa peau et son corps.

La pratique d’une activité physique et sportive régulière va aider à avoir une meilleure libido, ainsi qu’une érection durable. Il n’y a pas de sport recommandé en particulier. Le simple fait de marcher régulièrement et de respirer correctement l’air frais vous aidera à avoir de meilleures performances au lit. C’est une vérité : le sport aide considérablement à réduire les problèmes sexuels et érectiles chez les hommes.