Quelle est la taille moyenne du pénis ?

La taille du pénis est un sujet délicat pour beaucoup d'hommes. Pire c'est parfois, et souvent un complexe. Dès lors, il est fréquent de se poser la question : quelle est la taille moyenne du pénis ? Un moyen de se comparer et surtout de se rassurer puisqu'un homme sur 5 000 seulement dispose d'un micropénis. La taille ne fait pas tout, mais elle peut conditionner le bien-être alors mieux vaut avoir les bonnes informations.

La taille du pénis au repos

Commençons par parler au repos. En moyenne, la longueur moyenne d'un pénis est de 9,8 centimètres. Quant à la circonférence, c'est à dire que si vous disposiez un mètre souple autour de votre membre, elle est comprise entre 8 et 12 centimètres. Autant dire que le syndrome du vestiaire, qui porte relativement bien son nom, ne devrait pas être autant un moment de gêne. Au repos, la taille d'un pénis n'est pas aussi énorme que le laisse penser à la fois les rumeurs, les publicités et le monde du porno. Il convient donc de relativiser ! C'est la raison pour laquelle nous allons maintenant nous consacrer sur la taille du pénis en érection. Si même les plus gros calibres ne sont pas forcément les plus imposants au repos. D'ailleurs, il n'y a pas vraiment de corrélation entre les deux. Avant cela, précisons que le pénis au repos est sensible à la température. S'il fait très froid, sa taille peut être divisée par deux. Alors qu'en forte chaleur, il peut s'allonger jusqu'à 50% de plus.

La taille du pénis en érection

En érection, le pénis affiche généralement une taille comprise entre 13,7 et 16,0 centimètres. La moyenne nationale est de 14,8 centimètres avec une circonférence de 12 à 13 centimètres. Autant dire que nous sommes loin du stéréotype. Sachez aussi qu'aucun indice physique perceptible ne peut laisser présager de la taille du membre viril. Ni la taille du corps humain, ni la longueur de votre index et encore moins la taille du pénis au repos. Il convient donc de relativiser et de ne surtout pas se fier aux forums. Sur ces espaces, les hommes ont tendance à exagérer la taille de leur bijou de famille. Pour beaucoup, la taille du pénis reste malheureusement LE signe de virilité principal. Pourtant, cela n'a que peu d'incidence autre qu'une forme de fierté personnelle.

Lire aussi :

Des critères qui influent… Et d'autres pas du tout

Les origines peuvent influer sur la taille du pénis, tout comme l'hérédité. Mais une pratique intensive du sport, de la masturbation ou quelconque autre ne jouera pas sur les dimensions du phallus. Dans le domaine médical, on qualifie de petit pénis, un engin ne dépassera pas les 11 centimètres de long en érection. À l'inverse, on qualifie de grand pénis s'il excède les 20 centimètres en érection. Entre les deux, l'immense majorité des hommes s'y trouvent. N'écoutez pas les autres et combattez vos éventuels complexes. Pour l'anecdote, tous les pénis n'atteignent pas leur taille définitive au même moment. Certains l'auront dès 14 ans quand d'autres devront patienter jusqu'à leur 18 ans. Beaucoup d'hommes consultent leur médecin pour lutter contre ce complexe et espérer gagner les quelques centimètres qui élimineraient le sentiment de mal-être. Il faut alors rationaliser et se référer aux statistiques nationales, européennes et mondiales. Bien souvent, cela crée un électrochoc puisque l'homme se rend compte qu'il n'est hors normes, dans le sens péjoratif du terme. Un bon moyen de retrouver en confiance en soi et de sentir mieux dans son corps. La nature ne nous a tous pas dotés de manière égale, mais cela crée davantage des barrières psychologiques qu'autre chose.