Les exercices pour redresser la verge

La taille du pénis est un enjeu majeur pour de nombreux hommes qui existent sur Terre. Avoir un pénis de petite taille est souvent perçu comme un complexe. C’est justement ce qui pose problème à une grande majorité de la population masculine. Il n’est pas évident de rencontrer des femmes et d’affirmer qu’on a un petit sexe.

Pour vous aider à surmonter ce problème existentiel, nous avons plusieurs exercices à vous partager pour que vous arriviez à vous en sortir.

Les exercices dont nous allons vous parler n’ont pas besoin de plusieurs éléments pour être fonctionnels. Il faut simplement sa main (ou ses mains) avec un peu de lubrifiant dans certains cas, c’est tout.

L’objectif de ces petits travaux est de vous permettre d’avoir un sexe qui va gagner quelques centimètres. Mais ce n’est pas tout. Nous avons trouvé des exercices qui vont vous permettre de muscler votre pénis et d’avoir de meilleures érections.

Quelques informations avant de débuter ce travail

Tout d’abord, comme pour des exercices qui se font sur le long terme, vous devrez réaliser plusieurs choses, dont le suivi. C’est important pour mesurer les résultats qui vous concernent.

Tous les exercices pourront ne pas être efficaces avec vous. C’est un fait. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à essayer plusieurs méthodes et à trouver celle qui vous convient le plus.

Comme pour la pratique d’une activité qui travaille sur un muscle, vous devrez adopter un bon régime alimentaire en conséquence, au même titre que le respect du régime alimentaire qui s’impose.

Qu’est-ce qu’un sexe masculin ?

Connaissez-vous parfaitement l’anatomie de votre sexe masculin ? C’est un paramètre important pour réussir votre exercice.

Le pénis est un ensemble de tissus musculaires. Ce sont ces derniers qui vont être sollicités par le biais de vos exercices. En les renforçants, vous allez, petit à petit, étirer naturellement votre pénis ce qui va sensiblement améliorer la circulation sanguine qui se trouve à l’intérieur de votre sexe.

En allongeant les tissus musculaires, indirectement, vous allez gagner quelques centimètres.

Les exercices dont nous allons vous parler ne nécessitent pas de travail spécifique avec un appareil annexe, comme les extenseurs de pénis.

Nous allons vous parler de deux exercices qui peuvent être pratiqués en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Localiser le muscle pubococcygeus

En localisant ce muscle précis au sein de votre pénis, vous allez augmenter toutes les chances de réussir votre exercice pour allonger la verge et la redresser. Ce muscle est aussi appelé muscle PC. C’est grâce à lui que vous allez pouvoir travailler le muscle dans sa longueur et augmenter la longueur de votre pénis.

Ce muscle est indispensable à bien des égards. C’est lui qui va vous permettre de contrôler efficacement votre orgasme, mais également votre érection. Il faut savoir que ce muscle n’est pas facile à localiser. Pour y arriver, voici comment s’y prendre :

  • Placez deux doigts sur la peau entre votre anus et les testicules,
  • Contenez-vous d’uriner,
  • Le muscle va se fléchir et vous pourrez l’utiliser pour les exercices qui vont suivre.

Lors des exercices, il n’est pas impossible que vous ressentiez des douleurs plus ou moins importantes. Dans ce cas, la solution consiste à vous arrêter dans la pratique de votre activité, pour ensuite, écouter votre corps et relâcher la pression. Une fois que la douleur est passée, vous pourrez refaire cet exercice.

Malheureusement, tous les hommes n’arrivent pas à localiser efficacement et aisément ce muscle. Dans ce cas, pour se faire, vous avez la solution d’une application mobile qui existe pour vous aider.

Faut-il faire ces exercices régulièrement ?

Les hommes sont impatients, ce n’est pas une légende. Quand il s’agit de sexe, ils sont nombreux à vouloir obtenir des résultats rapidement. Or, il ne faut pas aller plus vite que la musique. En effet, si vous le faites trop souvent, vous risquerez de blesser votre pénis et d’être pénalisé par la suite. Ce n’est pas la solution recommandée.

Le réchauffement

C’est une sorte d’échauffement que vous pourrez mettre en place avant de réaliser le Jelqing et le Kegel.

Cette méthode est très intéressante parce qu’elle va limiter les blessures de votre pénis et vous aider à surmonter efficacement toutes les douleurs qui vous concernent.

Pour ce faire, prenez une serviette bien chaude et enserrez votre pénis. Les tissus musculaires vont se détendre et vous allez avoir un sexe détendu et vous risquerez moins les blessures ou sensations désagréables comme l’irritation.

Le Jelqing

Ce n’est pas l’exercice le plus académique qui existe. C’est une méthode un peu violente à certains points de vue.

Le Jelqing consiste à réaliser une masturbation, à l’ancienne. Le but est d’encourager la circulation sanguine dans les tissus musculaires. Avec une pratique régulière et efficace, vous allez facilement gagner jusqu’à 2 centimètres, ce qui représente une belle avancée.

Cet exercice ne doit pas être réalisé quand le sexe est en érection. Il doit être dans un stade intermédiaire, entre l’érection et le repos. C’est ce qui rend compliqué cette pratique.

Pour la fréquence et la durée, on vous recommande de le faire pendant 10 minutes chaque jour pendant 1 mois, 1 mois et demi.

Notre conseil est de recourir au lubrifiant pour éviter des frictions et des microlésions qui pourraient vous faire mal.

Ce mouvement de masturbation est pratiqué différemment de ce qu’on a l’habitude de faire. Il faut former un « O » avec le pouce et l’index pour entourer le sexe. Puis, remontez le pénis en pratiquant une légère pression sur votre pénis. À terme, vous allez faire remonter la pression sanguine vers l’extrémité, ce qui va allonger les tissus musculaires.

Pour ne pas vous blesser, la pression ne sera pas trop forte sinon vous risquerez d’avoir des problèmes à la tête comme des céphalées ou des migraines plus ou moins importantes.

Les exercices de Kegel

Vous avez peut-être vu ce nom en faisant des recherches concernant l’agrandissement et l’allongement du pénis. C’est un médecin qui a commencé à les rendre populaires dans le courant des années 1940.

Pour ce faire, vous devrez localiser le muscle PC pour ensuite le maintenir fléchi pendant quelques secondes. Répétez cette fréquence à plusieurs reprises, puis par la suite, augmentez le temps, puis augmentez la fréquence.

Au fil de la pratique, vous allez avoir moins de mal à fléchir ce muscle et vous ne ressentirez plus aucune douleur.

En pratiquant ces exercices régulièrement, vous allez pouvoir avoir de beaux résultats et augmenter votre verge. Toutes les chances seront de votre côté pour réussir ces exercices et obtenir un sexe plus long.

A lire aussi : Comment mesurer son pénis en circonférence et longueur ?

Jouffroy Boris
 

Boris Jouffroy est rédacteur en chef de la publication de Lacliniquedupenis.fr, il est spécialiste des questions de santé intime et de sexualité.